À lviv, notre ambassadeur dans la tourmente

REPORTAGE – Étienne de Poncins est un diplomate rompu aux terrains difficiles. Après des séjours en Somalie et en Libye, il représente désormais la France en Ukraine. Nous l’avons suivi dans le bastion de l’ouest du pays, où l’ambassade a été déménagée de la capitale Kiev assiégée.

Son bonnet gris sur la tête n’est pas du meilleur effet pour l’image. Il le sait et s’en amuse. Peu importe. En ces premiers jours de mars, la neige continue de tomber et les températures ne dépassent pas 0 °C. En temps de guerre, l’heure n’est pas à la coquetterie. Ici, en Ukraine, elle est surtout grave.

Le lieu de vie secret et «spartiate» d’Étienne de Poncins à Lviv. Noël Quidu

À Kiev, la capitale, la présence de l’ambassade française a été maintenue autant que possible avant d’être transférée, en raison de l’avancée des troupes russes, à Lviv, à quelques encablures de la frontière polonaise. À la tête de cette représentation: Étienne de Poncins, un ambassadeur plongé dans la tourmente de cette guerre aussi soudaine que brutale. En plein cœur de cette cité dont l’architecture est marquée par l’héritage austro-hongrois, il marche d’un pas vif. Suivi de très près par les hommes du GIGN dépêchés sur place pour sa sécurité, M. l’ambassadeur court d’un rendez-vous à l’autre. Il est dans toutes les réunions officielles, il échange, il tweete, donne des interviews.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes