À Madrid, Castex chantre de la coopération européenne

Envoyé spécial à Madrid Du rez-de-chaussée aux combles, Jean Castex fait le tour de toutes les pièces. Ses conseillers ont beau le presser, «laissez-moi voir», intime-t-il malgré l’heure qui file. À l…

Envoyé spécial à Madrid

Du rez-de-chaussée aux combles, Jean Castex fait le tour de toutes les pièces. Ses conseillers ont beau le presser, «laissez-moi voir», intime-t-il malgré l’heure qui file. À l’ambassade de France de Madrid, l’ancien stagiaire de l’ENA qui rédigeait en 1989 des notes diplomatiques sur la première présidence espagnole du Conseil des communautés européennes, tient à retrouver le bureau qu’il occupait. Le voilà, au dernier étage, caché dans une soupente. 32 ans plus tard, Jean Castex est devenu premier ministre et le pays qu’il gouverne présidera l’Union européenne (PFUE) le 1er janvier prochain.

«Vous avez face à vous un chef de gouvernement résolument européen», lance-t-il vendredi devant les représentants de la communauté française. La veille, le chef de l’État a présenté les priorités de la PFUE lors d’une grande conférence de presse à l’Élysée. C’est lui qui sera en première ligne malgré la campagne présidentielle qui s’annonce. Fidèle à sa volonté de gérer discrètement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes