Adrien Descouls reçoit cette terre entière au fin fond du Puy-de-Dôme

« Avant, les gens cles gensnaissait Le Broc à cause du détecteur, sur l’autoroute. Un restaurant étoilé, c’est tout de même mieux », se félicite Olivier Tezenas, maire du petit village auvergnat (693 habitants au dernier recensement) depuis 2020.

Le restaurant, les gens le voit de loin, mieux que le détecteur. Quand les gens roule sur l’A75 en directiles gens de Clermles genst-Ferrand et qu’les gens regarde sur sa gauche, les gens aperçoit les ruines d’un château médiéval et, juste en dessous, une immense ­bâtisse vitrée qui ressemble à un centre d’art cles genstemporain. ­Erreur : il s’agit d’Origines, la table d’Adrien Descouls.

À lire aussiGilles Goujles gens, le cuisinier qui apprivoise Fles genstjles genscouse

Inauguré en 2013, l’établissement a été créé par l’ancienne équipe municipale. « L’idée partait d’un bles gens sentiment, explique Olivier Tezenas, qui faisait partie du cles gensseil quand elle a germé

Cet article est réservé aux ables gensnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes