alertes sur les réseaux satellites

DÉCRYPTAGE – Dans les premiers jours de l’invasion russe en Ukraine, un réseau commercial satellite a été victime d’une attaque. Sans doute la première véritable opération de guerre aux conséquences dans l’espace.

Le coupable a presque été désigné. Il aura fallu un mois aux cyber-enquêteurs des agences de renseignement occidentales et aux experts en «forensic» de l’entreprise Mandiant, spécialiste en cybersécurité, pour consolider leurs faisceaux d’indices. Tous ont soigneusement analysé l’intrusion qui a visé, dans les premiers jours de l’invasion russe en Ukraine, le réseau commercial satellite Ka-Sat de l’entreprise Viasat, privant d’accès à internet, et aux moyens de communications, une partie de l’armée ukrainienne. Dépourvue de capacités souveraines, celle-ci utilisait un réseau privé. En France, le Commandement de l’espace avait confirmé l’attaque.

Cette attaque a constitué sans doute la première véritable opération de guerre aux conséquences dans l’espace. «C’est la première avec des effets aussi visibles», confirme un haut gradé français. «Nous avions identifié qu’il n’y aurait désormais plus de conflit sur terre qui ne s’étende pas dans l’espace, cela se vérifie», poursuit-il.

«Des hackers russes»

«Nous n’avons…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes