Après la gifle donnée aux Oscars, que risque Will Smith?

La polémique ne retombe pas après la gifle donnée par Will Smith à Chris Rock en pleine cérémonie des Oscars. 

La presse américaine est en ébullition. Depuis la gifle donnée par l’acteur américain Will Smith à l’humoriste Chris Rock en pleine cérémonie des Oscars, chaque plume apporte son petit commentaire. Ce vendredi, le très sérieux «Variety» précise que le président de l’Académie des Oscars David Rubin et la directrice générale Dawn Hudson se sont entretenus mardi avec la star de «Men In Black». Lors de cet entretien par zoom d’une demi-heure, Will Smith a une fois de plus présenté ses excuses à l’Académie et réitéré qu’il avait agi uniquement par réaction à la blague de Chris Rock sur les cheveux de sa femme Jada Pinkett-Smith, la comparant à «GI Jane», alors qu’elle souffre d’alopécie lui faisant perdre ses cheveux . Lundi, par un message sur son compte Instagram, il avait également présenté ses excuses à Chris Rock, qui, lui, a déclaré être «encore en train de digérer ce qui s’est passé» .

La grande confusion

De son côté, l’Académie, après avoir condamné toute forme de violence dès lundi, a annoncé jeudi avoir lancé une procédure disciplinaire à l’encontre de Will Smith, qui peut aller jusqu’à son exclusion de l’Académie. Une décision sera prise le 18 avril prochain, précise-t-elle dans un communiqué. «Les actions de M. Smith aux 94e Oscars ont été un événement profondément choquant et traumatisant à voir en personne et à la télévision. M. Rock, nous vous présentons nos excuses pour ce que vous avez vécu sur notre scène et vous remercions pour votre sang-froid à ce moment-là», peut-on lire ensuite dans le court texte de l’Académie qui ajoute ensuite avoir «invité Will Smith à quitter la cérémonie (après la gifle)». «Il a refusé», ajoute l’Académie. Sauf que ce n’est pas précisément le scénario de cette folle soirée. Selon «Variety», toujours, si David Rubin et Dawn Hudson ont bien demandé à Will Smith de quitter la salle, le producteur de l’émission, Will Packer, lui, a demandé à la star de rester jusqu’à la fin de l’émission, selon un des témoins interrogés par le journal américain. Will Packer a d’ailleurs expliqué sur ABC, que la police de Los Angeles était prête à interpeller Will Smith si Chris Rock avait immédiatement porté plainte… 

La suite après cette publicité

Dans tous les cas, aussi symbolique soit-elle, l’exclusion de Will Smith de l’Académie des Oscars n’aura pas une conséquence directe sur la suite de sa carrière. En revanche, il est certain que les producteurs de blockbusters réfléchiront à deux fois pour engager le prince de Bel-Air. Pour un agent cité par «The Wrap», son image est définitivement ternie, le comparant à Tom Cruise et Mel Gibson, qui sont toujours des stars mais ne sont plus au centre du jeu comme peuvent l’être «Dwayne Johnson, Kevin Hart et Tom Holland». On pourra rétorquer à l’agent questionné que la carrière de Tom Cruise va plutôt bien, merci pour lui.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes