Après les tornades, les États-Unis frappés par de nouvelles tempêtes

De nouvelles tempêtes ont déferlé sur l’État de Kentucky aux États-Unis quelques heures après la visite de Joe Biden.

Alors que plusieurs dizaines de tornades se sont abattues dans le centre des États-Unis le week-end dernier, causant au moins 90 morts, de nouvelles tempêtes ont frappé l’État de Kentucky quelques heures après la visite du Président Joe Biden. En effet, le président américain s’était rendu dans cet État et a promis l’aide du gouvernement fédéral aux sinistrés.

Le service météorologique américain NWS a mis en garde hier soir contre un système orageux «extrêmement violent», avec notamment des vents «dangereux», de la neige, des orages, des tornades et des risques d’incendie. Plus de 400.000 personnes étaient privées d’électricité dans plusieurs États dans la soirée dont le Colorado, le Kansas, le Missouri et l’Iowa, selon le site Poweroutage.

Ces derniers évènements météorologiques surviennent quelques jours après que de violentes tornades ont frappé plusieurs États du centre et du sud, dont le Kentucky, qui a particulièrement été touché avec 80 morts. Ce phénomène météorologique exceptionnel a aussi fait au moins quatorze victimes dans le Tennessee, l’Illinois, le Missouri et l’Arkansas.

À VOIR AUSSI – Tornades aux Etats-Unis: le bilan s’élève à au moins 74 morts dans le Kentucky

Soutien du gouvernement fédéral

Le président américain, après avoir survolé une zone sinistrée, a visité Mayfield, autre petite ville dévastée par la tornade qui a traversé vendredi cet État rural et conservateur, y faisant au moins 74 morts. Pendant ces deux visites, le président s’est arrêté à plusieurs reprises, pour discuter avec une femme assise dans les décombres d’un bâtiment, pour prendre dans ses bras un sinistré ou pour s’entretenir avec une jeune fille portant un drapeau américain.

Joe Biden en visite dans le Kentucky 5 jours après le passage des tornades

Accéder au diaporama (6)

Autour de lui, des bâtiments effondrés, des amas de briques, de branchages, de tôle, où s’activaient des engins de chantier et des ouvriers vêtus de jaune fluo. «Ce que j’ai vu, c’est un groupe de gens incroyables qui se rassemblent, qui s’entraident. Et qui sont pleins d’espoir», a-t-il dit aux journalistes.

Lors d’un discours, le président américain a promis que le gouvernement fédéral allait «couvrir à 100% le coût des travaux de déblaiement pendant trente jours». «Gardez la foi. Nous allons y arriver, je vous le promets. (…) Personne ne vous laissera tomber», a-t-il ajouté.

À VOIR AUSSI – Coincé sept heures sous les décombres, Jemaryon Hart, 21 ans, a survécu à la tornade du Kentucky

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes