au moins cinq morts dans une attaque près de Tel-Aviv

La Rédaction
avec AFP

29/03/2022 à 20:36, Mis à jour le 29/03/2022 à 20:36

A Bnei Brak, localité ultra-orthodoxe en banlieue de Tel-Aviv, une attaque aurait fait au moins 5 morts et plusieurs blessés. La piste terroriste est privilégiée. 

Au moins cinq personnes ont été tuées et plusieurs blessées mardi soir dans des attaques armées dans la banlieue de la métropole israélienne Tel-Aviv, ont indiqué les secouristes.

Ces attaques sont les troisièmes en une semaine en Israël .

La suite après cette publicité

Lire aussi: Cinq suspects arrêtés après une attaque revendiquée par l’EI en Israël

La suite après cette publicité

« Nous avons eu cinq blessés dans deux endroits différents de Bnei Brak (localité ultra-orthodoxe en banlieue de Tel-Aviv), dont cinq ont succombé », a déclaré à la chaîne Kan, Elie Bin, directeur de la Magen David Adom, l’équivalent israélien de la Croix-Rouge.

Des secouristes et des témoins ont fait état de blessés dans une autre attaque dans la localité voisine de Ramat Gan.

La suite après cette publicité

La suite après cette publicité

Dimanche à Hadera, dans le nord d’Israël, deux policiers israéliens ont été tués dans une fusillade revendiquée par l’organisation jihadiste Etat islamique (EI). La police israélienne a identifié les assaillants qui ont été abattus comme des agents arabes israéliens de l’EI.

Le 22 mars, à Beersheva (sud), quatre Israéliens -deux hommes et deux femmes- ont été tués dans une attaque au couteau et à la voiture-bélier perpétré par un homme inspiré de l’idéologie du groupe EI. L’assaillant était un enseignant condamné en 2016 à quatre ans de prison pour avoir planifié de se rendre en Syrie afin de combattre au sein de l’EI et pour des prêches faisant son apologie.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes