Auberge Nicolas Flamel, une adresse connue… mais avec un nouveau chef de talent

Une décoration moderne, tout recommence bien, très bien dans cet établissement parisien.

Une consigne… Ne rentrez pas tête baissée. L’auberge Nicolas Flamel, dans le Marais, est la plus ancienne maison datée (1407) de Paris. Apprécier la façade, classée monument historique, rend d’autant plus saisissant le contraste avec la modernité de la salle. Une seconde se trouve à l’étage, décorée dans un style scandinave: tables rondes conviviales sans nappe, bois clair, luminaires minimalistes, cuisine ouverte… Sobre et efficace, dans l’air du temps.

Homard bleu au tamarin

Dans ce lieu qui l’a vu s’épanouir, le chef étoilé Alan Geaam a tout changé avant de confier les clés à Grégory Garimbay. «C’est fou de m’avoir fait confiance, il est mon ange gardien!» s’étonne encore cet ancien du Plaza Athénée, et de Thoumieux. Après vingt ans de métier, le trentenaire est enfin libre d’exprimer à sa façon son désir de «faire rayonner la gastronomie française.» Cuisine d’instinct, cuisine d’instant, lit-on au-dessus des fourneaux. Cette spontanéité, cet enthousiasme à l’écart de certains esprits maussades que nous vaut

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 59% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes