Audi RS3, des berlines comme on n’en fait plus

ESSAI – Une mécanique envoûtante, des performances hors norme et un agrément sportif exaltant: la dernière RS de la marque aux anneaux sort le grand jeu.

L’Audi RS 3, c’est d’abord un moteur d’anthologie. Inauguré sous le capot de la fameuse Quattro en 1980 et couronné en compétition, le 5 cylindres suralimenté donne la chair de poule. On ne s’en lasse pas: les montées en régime jusqu’à 7 000 tr/min sont exemptes d’inertie ; la sonorité chaude et rauque mériterait un César. Pour la troisième et sans doute ce qui restera la dernière génération de ce modèle RS condamné par les prochaines normes, les ingénieurs ont mis les petits plats dans les grands.

TIBO

La RS 3 ne se prive de rien pour atteindre le nirvana des sensations de conduite et de la performance: prises d’air béantes dans le bouclier, fentes dans les ailes avant, disques surdimensionnés et ventilés, plaquettes de frein plus grandes, sièges enveloppants, volant à méplat en suédine, carrossage négatif et différentiel arrière inédit. Ce dernier soutient une agilité hors pair, identique à celle que procurent des roues arrière directrices. Sa botte secrète: le système doté de deux embrayages multidisques et entièrement variable peut transmettre jusqu’à 100 % du couple sur l’une des deux roues arrière.

TIBO

Des performances époustouflantes

Avec ses sept modes de conduite, de l’Efficiency, qui baisse la voix du 5 cylindres en ville et sur l’autoroute, jusqu’au nouveau mode RS Performance taillé pour le circuit, en passant par son original mode Drift, la RS 3 possède un répertoire énorme. Le plus grand de ses mérites est sans doute d’abriter ses performances dignes des meilleures sportives (3,8 secondes pour atteindre les 100 km/h) sous une carrosserie polyvalente de berline familiale – à choisir entre la 5 portes Sportback et la berline tricorps – et, ce n’est pas rien, d’éviter le supermalus. Il va néanmoins passer à 21 171 € (+ 3 681 €) dès le 1er janvier prochain. Lorsque arrivé à destination, on coupe le contact, le reste de la journée risque d’être bien fade.

TIBO

Fiche technique

Moteur: 5 cylindres turbo essence, 2 480 cm3, 400 ch, 500 Nm

Transmission: Intégrale, auto. double embrayage à 7 rapports

Dimensions: L. 4,54, l. 1,85, h. 1,41 m

Consommation: 8,9 l/100 km

Émissions CO2: 203 g/km

Vitesse: 250 km/h

Prix: 71 390 €

TIBO

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes