BMW i7, une rivale de l’EQS en approche

ACTUALITÉ – Déclinée en version électrique, la prochaine Série 7 lancée en 2022 poursuit sa mise au point en Suède.

Dans la course à la voiture électrique, BMW n’a pas l’intention de se laisser distancer. Alors qu’il vient de lancer le SUV iX et la berline i4, le constructeur bavarois va enrichir sa gamme de véhicules zéro émission dès l’an prochain avec la commercialisation de la i7, la version électrique de la prochaine limousine Série 7. S’agissant d’une affaire où le prestige tient une grande place, BMWn’a pas l’intention de laisser Mercedes occuper seul le terrain sur le marché en croissance de la limousine électrique. La firme à l’étoile vient en effet d’introduire l’EQS, une originale berline bicorps de 5,22 m qui revendique une autonomie record de 780 km (dans le meilleur des cas) grâce à sa batterie de 107,8 kWh et à la finesse de sa ligne (Cx aérodynamique de 0,20). Faire aussi bien est un sacré défi pour BMW. En premier lieu, la i7, déclinaison de la Série 7, ne devrait pas être aussi fluide que l’EQS. Elle conserve l’architecture classique à trois volumes du modèle. En second lieu, sa batterie devrait afficher une capacité inférieure. Navire-amiral de l’offensive électrique de BMW, le iX embarque une batterie de 105,2 kWh de capacité utile.

Uwe Fischer

La firme de Munich annonce d’ores et déjà une consommation comprise entre 19,5 et 22,5 kWh/100 km pour son futur fleuron qui reposera sur la cinquième génération de la technologie eDrive.

La voiture mène actuellement une campagne de tests et de mises au point de ses systèmes embarqués, notamment du freinage régénératif, et des aides à la conduite à Arjeplog, en Suède. La prochaine Série 7 continuera par ailleurs à être proposée avec des moteurs thermiques.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes