ces avocats de rue qui rendent leur dignité aux sans-abri

VU D’AILLEURS – Il s’agit du plus grand cabinet d’avocats d’Italie, mais aussi du plus pauvre. Tous ses «associés» travaillent en effet bénévolement pour aider les personnes qui ont sombré dans la pauvreté.

Par Maria Novella De Luca (La Repubblica)

Il s’agit du plus grand cabinet d’avocats d’Italie (mille « associés », spécialistes du droit civil et pénal), mais aussi du plus pauvre : zéro euro de chiffre d’affaires. Pas étonnant quand on sait que leurs clients figurent tout en bas de l’échelle sociale. Ils vivent dans le dénuement le plus total, à tel point qu’ils n’ont même pas d’adresse : ce sont des clochards, des sans-abri, des sans domicile fixe. Les avocats qui leur viennent en aide se font appeler les «avocats de rue» et sont membres d’une association fondée en 2001 par Antonio Mumolo, un avocat spécialisé dans le droit du travail qui, lors des froides nuits d’hiver, avait pour habitude d’apporter bénévolement de la nourriture et des couvertures aux sans-abri de Bologne. «Connaissant mon travail, beaucoup d’entre eux me posaient des questions d’ordre juridique, me parlaient de pensions perdues, d’héritages refusés, d’enfants retirés faute d’adresse de résidence, de faillites

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes