ces trentenaires qui veulent prendre le pouvoir

Ils se sont lancés dans l’édition d’objets il y a moins de deux ans. Emily Marant et Hugo Matha de French Cliché, Clément Rougelot et Kevin Dolci de 13Desserts veulent promouvoir la jeune création française tout en s’inscrivant dans un modèle économique viable. Rencontres.

Ces sudistes se sont connus sur les bancs de l’école, à Hyères-les-Palmiers, près de Saint-Tropez. Après le lycée, Kevin Dolci se lance dans des études de commerce à Paris avant de faire ses classes à la direction commerciale de Dior Homme.

Clément Rougelot, quant à lui, est admis en section design industriel à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art, rue Olivier-de-Serres, dans la capitale. Diplôme en poche, il rejoint l’équipe du designer Hervé Van der Straeten. En 2017, lors d’un voyage en Amérique du Sud, les deux amis se décident à sauter le pas: ils s’associent.

«Nous sommes partis d’un constat, se souvient Clément. J’avais envie de réaliser mes propres projets. Nous voulions ouvrir un atelier, sorte de laboratoire collaboratif où les créatifs pourraient concrétiser leurs idées et utiliser nos machines à l’envi.» Trop coûteux et difficile à mettre en place, cet embryon d’idée est laissé de côté. Finalement, on propose au duo les clés d’un «skateshop» situé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

L’art de vivre et la liberté se nourrissent de votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes