«C’est une très belle promotion, qui démontre une formidable vitalité»

ENTRETIEN – Le directeur international des Guides Michelin commente le millésime 2022. Il relève notamment sa «diversité d’identité et des produits régionaux».

LE FIGARO. – Quelle France gastronomique dessine votre palmarès?

Gwendal POULLENNEC. – C’est une très belle promotion, qui démontre, au-delà de la résilience des chefs, une formidable vitalité et une grande puissance créative, et ce sur tout le territoire, mettant à l’honneur une diversité d’identité et des produits régionaux. 80% des restaurants du Guide sont ainsi situés hors de Paris. Avec six promus à l’étoile verte, la France reste le pays le plus concerné par la durabilité.

Il n’y a pourtant que 49 néo-étoilés, contre 57 en 2021 et 63 en 2020…

Les conséquences de la crise sanitaire se font toujours sentir, et son impact sur le long terme est encore incertain. Mais de nombreux projets ont vu le jour, portés par des chefs établis comme par des jeunes qui se lancent. Au-delà de la quantité, la dynamique est portée par la qualité. La crise a poussé les chefs à se recentrer sur l’essentiel, la simplicité, la saisonnalité, la durabilité, mais sans faire de compromis sur la qualité. Il y a…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 60% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes