comment Loukachenko utilise les migrants comme moyen de pression contre l’Europe

VU D’AILLEURS – Des passeurs travaillent main dans la main avec des agences de voyages, dont l’une des plus actives dépend directement du cabinet du président.

Par Wyktoria Bieliaszyn (Gazeta Wyborcza)

Dans une vidéo publiée par l’opposition biélorusse, le hall et les couloirs de l’aéroport de Minsk sont bondés; la plupart des gens dorment ou sont allongés sur le sol en groupes d’une dizaine de personnes. En fond sonore, on entend de la musique, et des pleurs d’enfants. Des avions de migrants continuent d’atterrir à Minsk. Selon le site Flightradar24, en à peine deux jours devaient atterrir à Minsk onze avions en provenance de Turquie, trois des Émirats arabes unis, un d’Algérie et un d’Irak. Peu auparavant, le ministère des Affaires étrangères irakien avait pourtant déclaré suspendre les vols pour la Biélorussie.

Depuis plusieurs semaines, la Biélorussie utilise les flux migratoires pour mettre la pression sur l’Union européenne, laissant passer des migrants vers la Pologne ou la Lituanie. «Il y a quelques jours, j’ai fait le voyage en avion depuis Istanbul. J’étais l’un des rares Biélorusses à bord. Il y avait quelques familles avec enfants, mais

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes