Comment Xi Jinping, empereur et dictateur, verrouille la Chine

ENQUÊTE – À la tête d’un pays qui se referme sur lui-même, galvanisé par la «guerre patriotique» contre le Covid-19, Xi Jinping, le président chinois, a mis fin à quatre décennies d’ouverture au monde.

Par notre correspondant en Asie

Comme des briques de Lego posées sur la plaine luxuriante, la mystérieuse cité idéale surgit de la boue subtropicale du Guangdong. Des dizaines de barres d’immeubles de trois étages aux façades blanches, équipées de lourds ventilateurs à air conditionné, et recouvertes d’un toit gris plat, s’alignent à l’horizon comme des baraquements de casernes. Les ouvriers casqués apposent la dernière touche à ce gigantesque complexe ultrasécurisé grand comme 46 terrains de foot, en construction depuis l’été, dans la périphérie de Canton, la grande métropole méridionale de la Chine.

Ici, les voyageurs du monde entier atterrissant à l’aéroport international voisin de Baiyun, le plus grand du pays, seront chacun isolés sans aucun contact humain pendant trois semaines, dans l’une des 5000 chambres de ce sas d’entrée imposant de « l’usine du monde ». Une étape obligatoire avant de pouvoir se rendre à cette immense foire commerciale, où les grossistes de la planète se ravitaillent

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes