Constructions dans les colonies en Cisjordanie: les États-Unis tancent Israël

Pour la première fois depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden et de Naftali Bennett, Washington hausse le ton.

De notre correspondant à Jérusalem

Projets de construction de logements dans des colonies au cœur de la Cisjordanie occupée, classement sur une liste d’organisations terroristes de six ONG de la société civile palestinienne, interdiction par la police d’un festival culturel dans un lieu sous protection française de Jérusalem-Est: Israël durcit ses positions dans le conflit israélo-palestinien. Le gouvernement s’attire ainsi les critiques des États-Unis et de l’Europe.

Pour la première fois depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden et de Naftali Bennett, Washington hausse le ton. Le porte-parole du Département d’État, Ned Price, s’est déclaré d’autant plus «profondément préoccupé» par la publication, dimanche, d’appels d’offres pour 1355 unités d’habitation que les deux tiers d’entre elles concernent des «implantations» juives isolées, loin des blocs de la grande banlieue de Jérusalem qui s’est développée au fil des ans sous l’impulsion des gouvernements de droite comme de gauche.

«Nous nous

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes