Côté cours – Retour gagnant des Grands-Ducs au Portugal

Facebook

Email

Whatsapp

Twitter

Stéphane Bern

13/05/2022 à 22:12, Mis à jour le 13/05/2022 à 22:18

Une franche amitié lie le couple grand-ducal Henri et Maria Teresa de Luxembourg avec le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa. Chaque semaine, Stéphane Bern décrypte l’actualité royale avec un nouveau rendez-vous : Côté Cours.

Après deux ans de crise sanitaire qui a interdit les vagabondages officiels entre souverains et présidents, le cours des visites d’État a repris. Après le vagabondage des souverains belges en Grèce, c’est au tour des Grands-Ducs de Luxembourg d’effectuer leur visite au Portugal prévue en 2020 et décalée pour cause de Covid. Une franche amitié lie le couple grand-ducal Henri et Maria Teresa de Luxembourg avec le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa. « C’est un énorme plaisir pour mon épouse et moi-même d’être ici », a commenté le souverain, reconnaissant avoir « dérogé à une règle qui veut que le Grand-Duc n’effectue jamais deux visites d’État dans le même pays pendant son règne ». Comment la relation ne serait-elle pas privilégiée entre les deux pays, ne serait-ce que parce qu’il y a certain 95.000 Portugais qui vivent au Portugal. « Au-delà de l’amitié entre nos deux peuples, il y a une amitié entre les chefs d’État », insisté Marcelo Rebelo de Sousa, qui s’est exprimé en portugais puis dans un français impeccable lors de cette cérémonie protocolaire au Palais de Belém, sa résidence officielle. « Cela fait déjà douze ans que vous êtes venus, Monseigneur, mais cela ne se voit pas lorsque l’on vous regarde », a complimenté le Portugais, ce qui a fait sourire l’intéressé. Le président de la République a su recevoir les souverains luxembourgeois avec un faste chaleureux qui n’interdisait pas la simplicité, les accompagnant dans leur parenthèse touristique au milieu d’une visite formelle et protocolaire avec des réceptions officielles chez le Maire de Lisbonne Carlos Moedas, le Premier Ministre Antonio Costa, sinon oublier un forum économique d’importance pour les 130 chefs d’entreprises qui accompagnaient le couple souverain : comme trois amis, ils ont déambulé dans Lisbonne, emprunté le célèbre Tram jaune n°28 pour monter jusqu’au belvédère de Santa Luzia qui domine le quartier d’Alfama et la vue panoramique sur le Tage.

Publicité

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes