Daech affaibli après l’élimination de son chef par un raid américain

ANALYSE – Le leader de l’organisation terroriste s’est donné la mort lors d’un raid des Forces spéciales américaines en Syrie.

Et de deux, et presque au même endroit! Un peu plus de deux ans après avoir liquidé le chef emblématique de Daech Abou Bakr al-Baghdadi, un commando des forces spéciales américaines a tué son successeur, l’Irakien Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qourachi, dans un raid mené à 20 km du premier assaut, dans le Nord-Ouest syrien.

Après minuit, jeudi, le commando a atterri en hélicoptère près de camps de déplacés d’Atmeh, une localité proche de la frontière turque. L’objectif était un immeuble de deux étages dans une zone entourée d’arbres où se cachait al-Qourachi et sa famille. Le propriétaire de la maison, Abou Ahmad, a confié à l’AFP qu’al-Qourachi avait «vécu ici pendant onze mois. Je n’ai rien vu de suspect. Il venait juste me voir pour payer le loyer. Il vivait avec ses trois enfants et sa femme. Sa sœur, une veuve, et sa fille vivaient à l’étage au-dessus».

Les habitants du quartier ont entendu les hélicoptères, qui avaient décollé de la ville voisine de Kobané, aux mains des alliés kurdes…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes