Defresne sur son terrain porte-bonheur

Olivier Defresne savourait particulièrement la victoire de samedi sur la pelouse aischoise (0-2). Arrivé à Namur mi-octobre, le successeur de Zoran Bojovic n’avait pas encore pu réellement coacher son équipe, la faute à un satané virus qui l’a éloigné du banc namurois plusieurs semaines.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes