deux Amériques ennemies en procès

Kyle Rittenhouse a tué deux fois alors qu’il était venu défendre Kenosha face aux militants antiracistes.

Correspondant à Washington

Assassin ou victime, honnête citoyen en état de légitime défense ou dangereux extrémiste, Kyle Rittenhouse, dont le procès s’est ouvert lundi à Kenosha, dans le Wisconsin, est devenu malgré lui une figure emblématique dans une Amérique polarisée à l’extrême et plus armée que jamais.

En août 2020, alors âgé de 17 ans, Rittenhouse avait ouvert le feu avec un fusil semi-automatique sur trois manifestants pendant une émeute nocturne à Kenosha, tuant deux d’entre eux, et blessant grièvement le troisième. Les manifestations avaient éclaté quelques jours plus tôt dans cette petite ville ouvrière au bord du lac Michigan après qu’un policier blanc eut tiré pendant son arrestation sur un noir nommé Jacob Blake, le laissant paralysé. Quelques mois après la mort de George Floyd à Minneapolis, ce nouveau cas de violence policière avait déclenché une vague de protestations qui avaient rapidement dégénéré. Pendant plusieurs jours, débordant la police et la Garde nationale, des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes