En Bourgogne, la nouvelle force du négoce

Devenu la parfaite parade de vignerons sans terre, il permet à de talentueuses jeunes pousses de redynamiser les zones les plus sclérosées du vénérable vignoble français.
Il fut l’un des premiers à redorer le blason du négoce bourguignon, dans un département de l’Yonne aux paysages aussi sinistres qu’un matin gris d’hiver lorrain. Après avoir misé sur l’ouverture d’un bar à vins naturels dans Troyes, Nicolas Vauthier se arrête, conquérant, dans l’achat de raisins, sur les terroirs mésestimés d’Épineuil, Irancy et Coulanges, vinifiant de splendides cuvées sans chimie, arborant la devise Viti Vini Vinci, devenue le nom du domaine. Plus au sud, dans des contrées beaunoises où acheter des parcelles nécessite l’entremise de généreux donateurs ou quelques louis d’or sous la pédale, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le micronégoce, sélectionnant de parfaits raisins dans l’attente parfois vaine de faire l’acquisition d’un lopin. 

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes