En mer Noire, la Russie subit un camouflet

RÉCIT – Le «Moskva», le navire amiral de la flotte russe, a été neutralisé au large d’Odessa et ses marins évacués.

Une humiliation: le navire amiral de la flotte russe en mer Noire a subi, jeudi, un cuisant revers. Les 500 hommes d’équipage du Moskva, l’un des trois croiseurs de la marine russe de la classe Slava, ont dû être évacués du bâtiment en feu. Le ministère de la Défense à Moscou a aussi indiqué que la plateforme était maintenant remorquée vers son port d’attache. Le Moskva s’éloigne d’Odessa. Mais le Kremlin n’a pas indiqué la cause de l’avarie: l’armée ukrainienne assure avoir touché le croiseur d’un tir de missile Neptune P360 et avoir ainsi fait exploser un stock de munitions à son bord.

Si l’essentiel de la guerre se déroule à terre et se concentre désormais dans l’est de l’Ukraine, la dimension maritime du conflit n’est pas à négliger. La marine russe a déployé 30 bâtiments en mer Noire, dont huit capables de tirer des missiles Kalibr vers le territoire. Elle dispose de 20 bâtiments en Méditerranée, dont ses deux autres croiseurs. Cinq bâtiments sont équipés de Kalibr. En Méditerranée…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes