est-il vraiment nécessaire de souscrire à une assurance santé privée?

NOS CONSEILS – Le système de santé britannique est très différent du nôtre. Certes gratuit, il présente quelques inconvénients qui poussent certains à souscrire à une assurance santé. Mais est-ce vraiment indispensable ? Le Figaro vous éclaire.

D’aucuns l’auront expérimenté à leur arrivée à Londres : prendre rendez-vous chez le généraliste ou un spécialiste peut relever du parcours du combattant, avec des délais d’attente d’un minimum de trois semaines et des consultations express. Les soins dentaires sont pris en charge au minimum, tandis que l’optique ne l’est absolument pas… D’une manière générale, opter uniquement pour le système public peut se révéler insuffisant pour certains expatriés. Il existe donc la possibilité de souscrire à une assurance santé privée, mais celle-ci a un coût non négligeable.

Plusieurs options se présentent alors aux expatriés. La première : l’assurance privée britannique, communément appelée Private Medical Insurance (PMI). Les employeurs, selon leur bon vouloir, peuvent la proposer à leurs salariés ou il est possible d’y souscrire soi-même. Plusieurs compagnies ont pignon sur rue comme Vitality, Bupa, Axa, Aviva…

Les prix vont du simple au double selon l’assurance santé choisie. Par exemple,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes