fête de la république à la Barbade

VU D’AILLEURS – L’île des Caraïbes tourne la page, la reine Elizabeth II n’y exercera plus sa souveraineté. Lors de la cérémonie, le Prince Charles a déclaré : «Nous resterons liés par des liens d’amitié».

Par Antonello Guerrera (La Repubblica), correspondante en Barbade

« Tonight’s the night ». « Ce soir, c’est le grand soir » titre le Daily Nation vendu dans le kiosque à journaux de Sharon, 50 ans. Nous sommes sur Swan Street, la rue du marché de Bridgetown, la capitale de la Barbade. « Je peux prendre une photo avec le journal ? ». « Non merci. Ce soir ne va pas changer ma vie, vous savez. » Alors qui donc se réjouit de cette nouvelle à La Barbade ?

Pour la Première ministre de l’île, Mia Mottley, une femme au caractère bien trempé, l’heure est pourtant historique. C’est elle qui, à 56 ans, a finalement réussi à dire au revoir à la reine Elizabeth. Il y a quelques mois, son gouvernement a voté la transition de la monarchie à la république, consommée hier à minuit en présence de l’héritier du trône britannique, le prince Charles, cérémonie à laquelle La Repubblica a assisté. Pour la première

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes