Glenn Viel, la nouvelle fine lame de «Top Chef»

À son brillant CV, le chef triplement étoilé a ajouté un défi de taille:porter, en tant que nouveau juré, l’un des candidats de l’émission culinaire à la victoire.

De tous les grands cuisiniers susceptibles de rejoindre le jury de “Top Chef”, Glenn Viel s’est imposé comme une évidence parce qu’il a un univers culinaire bien tranché, son talent est immense, c’est un animal charismatique qui crève l’écran et surtout il a démontré, l’an passé, en tant que juge invité, la qualité de sa pédagogie», assure Florence Duhayot, productrice de l’émission phare de M6.

En l’appelant à remplacer Michel Sarran, aux côtés de Philippe Etchebest, Paul Pairet et Hélène Darroze dans le jury de la 13e saison, la chaîne s’est effectivement offert la présence d’un homme délicieux et l’expertise d’un cuisinier d’exception devenu, à 41 ans, le plus jeune chef français à obtenir trois étoiles au Michelin à sa table de L’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, et à avoir été élu chef de l’année 2020 par ses pairs. Doté d’un sens de la repartie aiguisé, ce fils de militaire qui souffrait d’une lourde dyslexie a songé à devenir humoriste ou à incorporer les rangs de l’armée…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 58% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes