Gucci s’offre un défilé sur Hollywood Boulevard et une collection qui crève l’écran

Le directeur artistique, Alessandro Michele s’est offert Hollywood boulevard pour son premier défilé en public depuis des mois. Un show extravagant, ode à la cinéphilie, au glamour et à l’érotisme.

On n’avait pas vu Hollywood Boulevard si beau à l’écran depuis Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarentino. En 2018, pour les besoins du tournage, le réalisateur avait fait fermer la célèbre avenue et l’avait ripolinée pour lui rendre son lustre de 1969, année où se situe le film, géniale déclaration d’amour à Los Angeles et son industrie du septième art. Mardi soir, à son tour, l’Italien Alessandro Michele prenait possession du mythique tronçon du Walk of Fame (du El Capitan Theatre au Chinese Theatre), vidé durant quelques heures de ses habituels touristes, colporteurs, pseudo-sosies de Marilyn et super-héros proposant aux badauds de poser à leurs côtés en photo. Les 500 invités du défilé Gucci placés sur des fauteuils de réalisateurs n’en reviennent pas. Pourtant, nombre d’entre eux sont des professionnels de la profession, Ridley Scott, Sienna Miller, Dakota Johnson, Gwyneth Paltrow…

Pour son premier défilé en public depuis le début de la pandémie, le directeur artistique a ainsi

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes