Hennessy met en vente deux dames-jeannes légendaires de cognac à 600 000€

«Dame-Jane, féminin. Les matelots appellent ainsi une grosse bouteille de verre, couverte de natte», écrit Thomas Corneille en 1694 dans son Dictionnaire universel des arts et des sciences. Son origine, quant à elle, est plus incertaine. Les rêveurs choisiront la légende : au 14ème siècle, une reine en détresse venue se réfugier chez un verrier de Provence troubla tellement ce dernier qu’il souffla trop fort dans son mors. L’artisan baptisa sa création, une bonbonne anormalement grande, en hommage à la jeune femme. Les pragmatiques préféreront la version plus historique. Le flacon XXL proviendrait de la ville de Damghan, en Perse, célèbre au Moyen Âge pour ses créations de verre. Les fioles très prisées en provenance de la cité, idéalement située sur la route de la soie, prirent dans chaque pays d’Europe un nom dérivé de sa terre natale.

» À LIRE AUSSI : Le chai flottant de la maison Ferrand : lorsque cognac et rhum vieillissent sur l’eau

Ce qui est sûr, c’est que ces contenants dénués d’anse sont aujourd’hui encore utilisés pour conserver denrées alimentaires et liquides, notamment par les marques de spiritueux, à l’instar de la Maison Hennessy. Pour la première fois, deux privilégiés pourront mettre la main sur ces objets traditionnels qui protègent les cognacs du label arrivés à leur apogée. Protégées par un panier tressé à la main, en osier blond rehaussé de cuir, ces deux pièces renferment un assemblage unique d’eaux-de-vie signé Renaud Fillioux de Gironde, le maître assembleur de la Maison. «Les plus beaux jus et les plus anciens», nous dit-on. Nous n’en saurons pas plus. Pour des raisons légales, une marque ne peut communiquer avec plus de précision sur ces sujets. À noter que la griffe peut se vanter de 255 ans d’histoire. Par sécurité, les bonbonnes sont livrées vides. Le cognac est, quant à lui, transvasé dans dix bouteilles de cristal d’un litre signées Baccarat. L’art de bien déguster a un prix : 600 000 €.

Informations au 01.58.97.66.93.

La rédaction vous conseille : 
» Notre sélection de cinq cognacs uniques en leur genre
» Rencontre avec Mathieu Sabbagh, dernier bouilleur ambulant de Bourgogne

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes