Hong Kong teste toute sa population, nouvelle baisse à l’hôpital… le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés était à nouveau en léger recul mardi , en particulier dans les services de soins critiques où le gouvernement attend un net reflux d’ici mi-mars pour lever le pass vaccinal. Doucement mais sûrement, l’hôpital se vide du Covid: 27.566 patients infectés y sont désormais pris en charge, soit 817 de moins que la veille, dont 2.842 en soins critiques (-63 en 24 heures) selon les chiffres quotidiens publiés par Santé publique France. Il y a une semaine, on comptait 31.091 patients hospitalisés, dont 3.235 en soins critiques. Il faudra descendre sous le seuil des 1.500 patients en réa pour lever le pass vaccinal, a indiqué mardi Olivier Véran, espérant toujours atteindre cet objectif à l’horizon de la mi-mars.

Le ministre de la Santé vise également à cette échéance une baisse des contaminations en-dessous d’un taux d’incidence de 500 pour 100.000 habitants, contre environ 850 actuellement. Malgré les 97.382 nouveaux cas confirmés, la tendance reste encourageante: sur les sept derniers jours, la moyenne quotidienne s’établit à moins de 75.000 cas, contre plus de 82.000 la veille et 119.700 une semaine auparavant. L’épidémie continue de tuer: 286 personnes sont décédées ces dernières 24 heures, contre 283 la veille et 304 le mardi précédent.

Pendant ce temps, la vaccination est au point mort et affiche même un bilan légèrement inférieur aux jours précédents, en raison de l’annulation de « faux certificats » frauduleux: d’après la direction générale de la santé (DGS), 54,15 millions de Français ont reçu au moins une dose (80,3% de la population), 53,13 millions sont complètement vaccinées (78,8% de la population) et 38,63 millions ont reçu une dose de rappel.

Hong Kong teste sa population

Toute la population de Hong Kong doit se soumettre à trois séries de tests de dépistage du coronavirus, a déclaré mardi la dirigeante de la ville en proie à la pire vague de Covid-19 depuis le début de la pandémie. « Ceux qui ne se soumettent pas au test seront tenus pour responsables », a assuré la cheffe de l’exécutif Carrie Lam, tout en annonçant que des responsables de Chine continentale coordonnaient désormais la politique anti-Covid du territoire. La ville, une des plus densément peuplées au monde, fait face à une cinquième vague de Covid-19, la pire depuis le début de la pandémie, enregistrant des milliers de contaminations chaque jour.

« L’épidémie, qui s’aggrave rapidement, a largement dépassé la capacité du gouvernement de Hong Kong à y faire face. Le soutien du gouvernement central est donc indispensable pour combattre le virus », a déclaré Mme Lam aux journalistes, ajoutant que le chef du bureau de liaison de Pékin, Xi Baolong sera aux manettes de la politique sanitaire du territoire. Selon ces nouvelles règles, les 7,4 millions de résidents devront se soumettre à trois séries de tests obligatoires en mars. Les tests seront répartis sur plusieurs jours et les résidents devront également se soumettre quotidiennement à des tests antigéniques rapides à domicile.

Les écoles et de nombreux commerces tels que les salles de sport, les bars et les salons de beauté resteront fermés jusqu’à la fin du mois d’avril, tandis que les établissements scolaires seront transformés en centres de dépistage au coronavirus. Les vols en provenance de neuf pays, dont la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France, resteront interdits. Carrie Lam a également confirmé que Hong Kong se tiendra à une politique consistant à essayer d’isoler toutes les personnes testées positives au coronavirus, même les asymptomatiques dans des centres de quarantaines construits avec l’aide des autorités chinoises.

Le bilan dans le monde

La pandémie a fait officiellement au moins 5.892.084 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11h GMT.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (938.938), devant le Brésil (645.420), l’Inde (512.344) et la Russie (347.031).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Toute reproduction interdite

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes