il donne un coup de couteau à son propriétaire (Namur)

Un différend locatif était la cause des faits, survenus à Saint-Servais et évoqués ce lundi au tribunal.

Marc (prénom d’emprunt), a été condamné par défaut en décembre dernier à une peine d’un an de prison pour un coup de couteau ayant entraîné une incapacité. Les faits ont eu lieu chaussée de Waterloo en novembre 2019.

Marc, qui faisait opposition le 18 octobre dernier, expliquait: « Je cuisinais et le propriétaire a éteint la lumière en me disant que je consommais de trop, en précisant que ce n’était pas moi qui payais la facture d’électricité. Le ton est monté. J’ai eu peur pour ma compagne et mon enfant. Il a pris un manche de brosse. J’ai saisi un couteau mais je ne pense pas l’avoir blessé. J’ai pris cet objet car j’ai vraiment eu peur vu que je sais qu’il a des problèmes de violence. Je pense qu’il s’est coupé avec la fenêtre qui s’est brisée lors de notre altercation. Il n’y avait pas de sang sur le couteau. » Le conseil du prévenu plaidait l’acquittement pour son client et demandait au tribunal de ne pas le renvoyer en prison.

D’après le parquet, qui réclamait pour sa part la confirmation de la peine d’un an de prison, le passé judiciaire du prévenu est éloquent: 7 pages de casier, 28 mentions et une quinzaine d’années passées en prison. « Juste après les faits, le prévenu a reconnu qu’il avait blessé son propriétaire au doigt avec un couteau », précisait le substitut Derestiat.

Ce lundi, Marc a été condamné à 10 mois de prison et à une amende de 100 euros. Il a remercié le tribunal et a tourné les talons en souhaitant à tout le monde « une bonne journée et d’avance un bon weekend »

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes