il frappe sa compagne enceinte de 8 mois et devient complètement fou en cellule de dégrisement (Namur)

Suite aux coups, la compagne saignait du nez. Aux policiers, le mari expliquait qu’elle souffrait de… sinusite.

ÉdA – 501819115641

Le 2 juin 2020, la police est appelée au centre d’accueil des réfugiés, à Belgrade. Un père de famille se montre particulièrement agressif envers son épouse. Il lui a porté plusieurs coups, notamment au visage. « La dame est enceinte de huit mois », précise Hélène Mascart, pour le procureur du roi. À l’arrivée des policiers, l’homme expliquera que les saignements au nez de son épouse n’ont pas été provoqués par ses coups de poing mais bien par de la… sinusite. L’homme est sous l’emprise de l’alcool. Les policiers l’embarquent et veulent le placer dans une cellule de dégrisement. Là, quand ils veulent lui saisir ses chaussures mais aussi le cordon de son short, mesures de sécurité habituelles, l’homme devient complètement fou. Il s’enroule autour du corps d’un des agents et portera de nouveaux coups au passage.

Me Frédéric Mespouille, l’avocat du prévenu, expliquera que son client vivait à ce moment-là des heures difficiles. L’homme avait dû fuir son Congo natal. Il avait été accueilli en Ukraine où il rencontrera …

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes