Instants cadrés: comme une salle des pas perdus

Par la magie d’un fonds de portraits photographiques, les Archives de l’État ressuscitent quelque 150 visages, seuls et anonymes. L’exposition, Instants Cadrés, s’ouvre ce jeudi matin.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes