Jaguar F-Pace P400e, un félin dopé à l’électricité

ESSAI – Le grand SUV anglais adopte la technologie hybride rechargeable, affichant une consommation de 2,2 l/100 km.

C’est demain. Dès 2025, Jaguar ne proposera plus que des modèles électriques. D’ici là, le constructeur anglais multiplie les initiatives pour réduire l’empreinte carbone de sa gamme actuelle. Le grand SUV F-Pace s’enrichit ainsi d’une version hybride rechargeable empruntant sa technologie au Range Rover P400e. Pour passer sous les radars d’une fiscalité punitive, elle repose sur le downsizing du moteur thermique, en l’occurrence le 4-cylindres turbo essence maison qui délivre tout de même 300 chevaux. Avec le concours d’un moteur électrique de 143 ch installé à l’avant dans la boîte de vitesses automatique à 8 rapports, le F-Pace P400e égale un 6-cylindres, affichant une puissance de 404 ch et un couple confortable de 640 Nm.

Jaguar

Une batterie de 17,1 kWh

À la différence de son aristocrate cousin dont la batterie n’excède pas 13,1 kWh, ici, le système de seconde génération se distingue par des évolutions notables. La capacité maximale des accumulateurs est portée à 17,1 kWh (13,7 kWh exploitables), ce qui se traduit par une autonomie électrique de 53 km, dans le meilleur des cas. Résultat: selon le protocole d’homologation, la consommation ressort à seulement 2,2 l/100 km, soit des émissions de CO2 de seulement 49 g/km. Dans la vraie vie, la consommation peut s’envoler si l’on circule sur les voies rapides et l’autoroute. L’ordinateur de bord de notre véhicule d’essai indiquait 10,4 l/100 km sur 4 172 km parcourus.

Jaguar

Sur cette longue distance, le F-Pace avait tout de même circulé 10 % de son temps sans rejeter ni carbone ni polluants. Avec la batterie rechargeable, c’est toujours la même histoire, il faut recharger aussi souvent que l’on peut. Sur une borne rapide (puissance de 32 kW), la batterie récupère 80 % en 30 minutes. Sur une wallbox de 7 kW, l’attente sera de 1 heure 40 (pour 30,5 km de rayon d’action) et sur une prise domestique, il faudra compter 5 heures 30, à condition de posséder le câble Mode 2 que Jaguar facture 353 euros. Grâce à l’appoint de l’électricité, les accélérations (5,3 secondes pour atteindre les 100 km/h) et les reprises sont du niveau d’un V6. À l’usage, les échanges d’énergie et de rythme ne sont cependant pas exempts d’à-coups.

Un coffre amputé

Jaguar

Le P400e vire à plat mais il n’est pas aussi dynamique que ses frères, conséquence d’une masse avoisinant les 2,2 tonnes! De même, le levier de vitesses n’est pas d’une grande docilité et il faut parfois s’y reprendre à deux fois pour passer la marche arrière. La batterie placée sous le plancher du coffre ampute le réservoir d’essence de 13 litres et l’espace sous la tablette, et exclut la roue de secours et les rails de coffre. Des inconvénients largement compensés par l’ambiance intérieure raffinée inimitable et le nouveau système d’infodivertissement reposant sur un écran central rapporté de 11,4 pouces. Sans concurrence à ce niveau de puissance, le F-Pace P400e s’affiche à 72 290 €.

Fiche technique

Moteurs: 4-cylindres turbo essence 1997 cm3 de 300 ch + électrique de 143 ch

Puissance combinée: 404 ch à 5 500 tr/min

Couple: 640 Nm de 1 500 à 4 400 tr/min

Type: Intégrale

Transmission: Boîte Auto. 8 vitesses

Dimensions ( L/l/h): 4 747x 2 071 x 1 664 mm

Coffre: nc

Poids: 2 189 kg

Performances (0-100 km/h): 5,3 secondes

Vitesse: 240 km/h

Consommation (Mixte UE): 2,2 l/100 km

Emissions CO2: 49 g/km

Prix: 72 290 €

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes