«J’ai collectionné les refus en Italie avant d’arriver à Hollywood»

VU D’AILLEURS – Entretien avec la jeune actrice italienne qui apparaîtra dans le préquel de la série culte Les Soprano.

Par Arianna Finos (La Repubblica)

Le film Many Saints of Newark —Une histoire des Soprano a fait des miracles pour Michela De Rossi, dont la carrière a explosé à Hollywood grâce à son rôle dans le préquel des Sopranos. Dans ce film produit par la Warner Bros, qui est sorti dans les salles françaises le 3 novembre, Michael Gandolfini, le fils de 22 ans du défunt James Gandolfini, incarne un jeune Anthony Soprano dans ses années de formation. L’action se déroule au beau milieu des années 1960, alors lacérées par les conflits raciaux et les rivalités criminelles entre Afro-Américains et Italo-Américains à Newark. Pour comprendre comment il va devenir le mafieux tourmenté de la série culte, il faut se tourner vers l’oncle qu’il idolâtre, le gangster Dickie Moltisanti (incarné par Alessandro Nivola), très amoureux de sa femme, une Italienne au caractère bien trempé incarnée par l’actrice romaine de 28 ans.

Où a commencé le voyage qui vous a conduite jusqu’à Hollywood ?

Sur une plateforme de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes