Joe Biden salue l’unité des Européens face à Poutine

Le président des États-Unis s’est joint, jeudi, à Bruxelles, à la première partie du sommet européen.

Un front soudé face à Vladimir Poutine. Jeudi, lors de son marathon bruxellois, Joe Biden n’a eu de cesse de vanter l’unité des Occidentaux. Y compris lorsqu’il a rejoint les Vingt-Sept en fin de journée. Si les Européens sont divisés sur la question des importations des énergies fossiles russes et se débattent pour apporter des réponses aux lourdes conséquences de cette guerre, le président des États-Unis a préféré ne retenir que la rapidité et la détermination avec laquelle ils ont agi depuis le début du conflit, il y a un mois tout juste.

Serrer les rangs «est la chose la plus importante que nous puissions faire pour arrêter ce type (Poutine, ndlr)», a-t-il déclaré à son arrivée au sommet. «Je veux remercier Michel pour l’idée de l’unité de l’Europe comme un tout, pas seulement l’OTAN. Avec le G7 et cette organisation, l’unité compte vraiment», a-t-il poursuivi devant Charles Michel, fraîchement réélu par les leaders à la présidence du Conseil européen, mais interloqué que le président…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes