Ketanji Brown Jackson une femme noire pour la Cour suprême des États-Unis

PORTRAIT – En proposant la juge de Washington, Joe Biden a estimé qu’«il est temps que nous ayons une cour qui reflète tous les talents et la grandeur de notre nation».

Elle avait décidé sa carrière dès le lycée. Dans le livre de fin d’année de l’école de Palmetto, dans la banlieue de Miami où elle a grandi, la jeune Ketanji Brown écrit: «Je veux faire du droit et devenir magistrate.» À 51 ans, la brillante adolescente est déjà devenue juge à la cour d’appel fédérale de Washington. Elle est sur le point d’atteindre une fonction encore plus élevée. Nommée vendredi par Joe Biden à la Cour suprême, elle deviendra, après sa confirmation par le Sénat, l’une des neuf juges qui siègent à vie dans la plus haute juridiction américaine, et la première femme noire à occuper ce poste.

«Aujourd’hui, alors que nous assistons à des attaques contre la liberté à l’étranger, je remplis mes responsabilités afin de préserver la liberté ici aux États-Unis», a déclaré Joe Biden à la Maison-Blanche en présentant Ketanji Brown Jackson. «Pendant trop longtemps, notre gouvernement, nos tribunaux n’ont pas ressemblé à l’Amérique», a-t-il ajouté. «Je crois qu’il est temps que nous…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes