Kyrsten Sinema, Joe Manchin, deux francs-tireurs démocrates qui ont rétréci le plan de réformes de Biden

PORTRAIT – Les troupes du président ont pris en grippe ces deux sénateurs hauts en couleur prêts à tirer contre leur camp.

Corresponndant à Washington

Le vaste et coûteux plan de réforme de Joe Biden ne s’est pas heurté aux seuls élus républicains au Congrès. L’opposition imprévue de deux sénateurs démocrates est venue faire dérailler un programme présenté comme le plus ambitieux depuis les réformes de Franklin Roosevelt et Lyndon Johnson. Dans un Sénat divisé également entre 50 démocrates et 50 républicains, et où seul le vote de la vice-présidente, Kamala Harris, donne la majorité au parti de Biden, ces deux sénateurs ont contraint les démocrates à renégocier leur plan presque point par point.

Le premier volet, consacré à des investissements dans les infrastructures, a été finalement adopté vendredi soir par la Chambre des représentants. Mais le deuxième volet a dû être revu à la baisse. Surnommé «Build Back Better» (Reconstruire mieux), ce plan qui comprenait l’essentiel des réformes sociales des démocrates, se montait initialement à la somme astronomique de 3 500 milliards de dollars.

Joe Manchin, sénateur

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes