La Chine soutient Poutine mais ne lui accorde pas de chèque en blanc

DÉCRYPTAGE – Xi Jinping et son homologue Russe ont mis en scène leur entente, sous les projecteurs de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, à Pékin, défiant crânement l’Occident.

Correspondant en Asie

En pleine escalade en Ukraine, Xi Jinping et Vladimir Poutine ont ostensiblement mis en scène leur entente, sous les projecteurs de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, à Pékin, défiant crânement l’Occident. Le président russe fut l’invité de marque de la tribune officielle du «nid d’oiseau», vendredi, après avoir eu droit à un rare échange bilatéral et à un dîner avec le dirigeant de la seconde économie mondiale pour dénoncer en chœur «l’idéologie de guerre froide» de l’Otan. La Chine a publiquement fait front commun avec la Russie en soutenant sa demande de «garanties de sécurité». Elle a aussi appuyé celle de mettre fin à l’élargissement de l’Alliance atlantique à l’Est, dans une déclaration commune poussée par le Kremlin en réplique à Joe Biden, qui venait d’annoncer des renforts militaires en Europe.

Mais, ces formules chocs ne signifient pas un alignement aveugle de Pékin, au moment où des bruits de bottes résonnent aux portes de l’Ukraine. Xi…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes