La Cour de Luxembourg, un pilier de l’Europe dans la tourmente

ENQUÊTE – L’institution, qui fêtera l’an prochain ses 70 ans, est ouvertement défiée par la Pologne et la Hongrie.

Envoyé spécial à Luxembourg

Des murs blancs, de longs couloirs revêtus d’une épaisse moquette prune, des bureaux plongés dans un silence religieux… On admire, en explorant l’édifice monumental où siège la Cour de Luxembourg, le sens de l’anticipation qui inspira ses architectes. Il fallait à l’époque une sacrée clairvoyance pour prévoir que cette institution méconnue du public, et dont les arrêts n’étaient encore scrutés que par une poignée de spécialistes, aurait un jour à se protéger du tumulte extérieur.

L’histoire a fini par leur donner raison. La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), dont le champ d’intervention n’a cessé de s’élargir, est progressivement devenue la bête noire de toute une galaxie eurosceptique. D’abord au Royaume-Uni, puis en Hongrie, en Pologne et désormais en France, où son autorité est ces jours-ci contestée par plusieurs candidats en campagne. Il y a un mois, près de deux mille mineurs polonais encadrés par le syndicat Solidarnosc ont aussi défilé sous ses

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes