la fronde contre Kais Saied s’organise

REPORTAGE – Une manifestation a rassemblé, dimanche, plusieurs milliers de personnes contre les «pleins pouvoirs».

«Nous n’acceptons pas de voir notre liberté saccagée. Kaïs Saïed est en train de détruire 10 ans de travail». Comme Kheireddine, ils étaient plusieurs milliers – 20 000 selon les organisateurs, 4000 selon les médias locaux à 12h – à manifester dimanche matin, au Bardo devant le parlement suspendu le 25 juillet par le président Kaïs Saïed. C’est la première manifestation sous la bannière de l’initiative «Citoyens contre le coup d’État» qui promet, à l’avenir, des rassemblements chaque week-end.

L’initiative a officiellement vu le jour le 8 novembre. Depuis des semaines, des personnalités tunisiennes cherchaient à organiser l’opposition au président Kaïs Saïed, qui a gelé le parlement, limogé le gouvernement d’Hichem Mechichi le 25 juillet et qui s’est octroyé le droit de légiférer par décret présidentiel le 22 septembre. «Citoyens contre le coup d’État» propose une feuille de route pour sortir de la crise institutionnelle.

À savoir: un retour de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP)

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes