La Gendarmerie va rouler en Alpine

ACTUALITÉ – Les brigades rapides d’intervention vont devoir apprendre à piloter une propulsion avec l’arrivée d’une flotte de berlinettes A110, en remplacement des Mégane RS.

Par un communiqué de presse, le Ministère de l’Intérieur a annoncé qu’il venait de passer commande de 26 Alpine A110 finition Pure. Renault a, en effet, gagné un appel d’offres pour une durée de quatre ans en vue de fournir des véhicules rapides d’intervention aux gendarmes faisant partie des unités des brigades rapides d’intervention (BRI). L’histoire est un éternel recommencement puisque la Gendarmerie nationale a déjà roulé en berlinette Alpineà la fin des années soixante pour remplacer la Matra Djet à bout de souffle pour suivre les performances des véhicules et intercepter les véhicules en infraction. Les 26 AlpineA110 vont remplacer progressivement les RenaultMégane RS qui commencent à accuser le poids des années et qui devaient être remplacées par des Cupra Leon. Mais, il semble que la levée de boucliers qu’a soulevée l’achat de modèles étrangers a poussé l’État à revoir sa copie.

Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

Passer d’une traction à une propulsion va sans doute obliger les gendarmes à suivre une formation et des cours de pilotage. Une propulsion, qui plus est un modèle à moteur central arrière, nécessite de sérieuses notions de pilotage pour être menée à haue vitesse. Dans le cas contraire, il ne faudra pas s’étonner que les Alpine passent régulièrement par la case carrosserie. Cela avait déjà été le cas de la Subaru Impreza dont nombre de véhicules ont été sérieusement amochés au cours de leur carrière. Sans aucun doute à chaque fois une surestimation de ses compétences et une sous-estimation des risques. À moins que ces tôles froissées n’aient été la conséquence d’une conduite avec des chaussures inappropriées? Les BRI avaient pourtant interpellé leur hiérarchie pour conduire avec des ballerines de pilotes!

Les nouvelles Alpine A 110 animées par le 4-cylindres turbo 1,8 litre de 252 chevaux seront produites dans l’usine de Dieppe avant d’être ensuite acheminées chez Durissoti où il sera procédé à l’installation de la décoration extérieure et au matériel radio et d’intervention. Ces véhicules seront dédiés à l’interception sur l’autoroute des véhicules pris en infraction de grand excès de vitesse mais également pour des missions de sécurité de routière ou de police judiciaire, dans le cadre de trafic de stupéfiants par exemple. La livraison des premiers exemplaires débutera courant 2022.

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes