La minute Bourgogne du Domaine Marquis d’Angerville

Le Domaine Marquis d’Angerville trouve ses origines en 1507. Un document de l’époque atteste, en effet, qu’un officier royal, secrétaire des comptes, aurait réalisé l’inventaire du domaine royal de Volnay. Cependant, le domaine que l’on connaît aujourd’hui n’est entré dans la famille d’Angerville qu’en 1804, quand le Baron du Mesnil, sous-préfet d’Autun, a acquis le domaine du Clos des Ducs, une propriété située à Volnay en Côte d’Or, au cœur de la Côte de Beaune. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, ce domaine du Clos des Ducs devient la propriété d’Eugène du Mesnil, fils du Baron et par ailleurs, oncle et parrain de Sem, Marquis d’Angerville, qui est le grand-père de l’actuel pro-priétaire du domaine, Guillaume d’Angerville. Sem hérita du Domaine en 1888 mais il n’en prendra réellement possession qu’en 1906 en replantant les vignes ravagées par la crise du phylloxera. Son objectif ? Produire des vins «authentiques». Il mit d’ailleurs fin à de nombreuses collaborations avec des négociants de Beaune pour mettre lui-même sa production en bouteille au sein de sa pro-priété et vendre seul ses vins. Il participa également à la création de l’Institut National des Appella-tions d’Origine (INAO).

» À VOIR AUSSI : Toutes les autres vidéos de la minute bourgogne

Suite au décès de Sem, en 1952, son fils Jacques reprend la conduite du domaine et contribue à bâtir sa grande réputation tout comme celle de la Bourgogne viticole. Après avoir vinifié plus de 50 vendanges, Jacques d’Angerville meurt subitement en 2003 et cède sa place à son fils, Guillaume, aujourd’hui à la tête du domaine et qui en préserve l’intégrité et le caractère familial. Afin de respec-ter les valeurs essentielles qui lui ont été transmises, il affiche une grande rigueur dans la conduite des travaux de la vigne pour une vinification respectueuse du terroir de Volnay. Ainsi, tous les vins du Domaine sont exclusivement issus des vignes et des caves du domaine Marquis d’Angerville. Démarrée en 2006, la conversion du domaine – 16,5 hectares – à la biodynamie s’est achevée en 2009 et offre une large gamme de vins, des références ultimes de Bourgogne à l’instar des Volnay 1er Cru Clos des Ducs, Caillerets, Clos des Angles, Taillepieds, du Meursault 1er Cru Meursault-Santenots ou encore du Pommard 1er Cru, Combes-Dessus. 

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes