La princesse Ingrid Alexandra de Norvège s’est assise sur le trône à la Cour suprême à la veille de ses 18 ans

La princesse Ingrid Alexandra de Norvège a enchaîné trois visites, ce jeudi matin, à la veille de son 18e anniversaire. Celle qui est destinée à être un jour reine a été reçue à la Cour suprême, au Parlement et au bureau du Premier ministre.

Matinée marathon pour la princesse Ingrid Alexandra de Norvège . La fille du prince héritier Haakon et de la princesse Mette-Marit , troisième dans l’ordre de succession à la couronne après son père, a vécu, ce jeudi 20 janvier 2022, sa «journée gouvernementale». A la veille de son 18e anniversaire, la jeune fille destinée à régner un jour sur la Norvège s’est rendue successivement au Storting (le Parlement norvégien), à la Cour suprême et au bureau du Premier ministre, afin que lui soit présentée «la répartition du pouvoir entre trois organes indépendants aux fonctions différentes: le législatif, l’exécutif et le judiciaire», a précisé le Palais.

A revoir: La princesse Ingrid Alexandra ravissante pour ses 18 ans dans son nouveau bureau

Vêtue d’une veste blazer et d’un top blancs associés à un pantalon noir et des escarpins vernis à petits talons de cette couleur, la petite-fille du roi Harald V a débuté son programme à 10h au Storting. Elle y a été informée des travaux de l’institution législative monocamérale norvégienne et de son histoire par son nouveau président, Masud Gharahkhani, élu en novembre dernier. Elle a aussi vu le premier vice-président, qui lui a parlé du travail dans les différentes commissions, et la plus jeune représentante de l’Assemblée nationale, qui lui a expliqué ce que c’était qu’être un représentant parlementaire.

Ingrid Alexandra a rencontré une ministre d’Etat de 28 ans

A 11h15, la princesse Ingrid Alexandra était attendue à la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays. Elle y a rencontré la directrice, salué quatre juges, visité deux salles d’audience et a été briefée sur la structuration du système judiciaire norvégien par la juge en chef de la Cour suprême Toril Marie Øie. «La princesse a également eu l’occasion d’essayer la Kongestolen (le trône du roi, NDLR) comme son père – le prince héritier Haakon- l’a fait lors de sa visite à la Cour suprême dans le cadre de sa journée gouvernementale en 1991», a signalé le Palais.

Enfin, à 12h30, c’était au tour du Premier ministre Jonas Gahr Støre -en poste depuis le 14 octobre 2021- de la recevoir dans son bureau, pour une rencontre en tête-à-tête. Puis ils ont rejoint, dans une salle de réunion, plusieurs employés du bureau du Premier ministre ainsi que la ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Emilie Enger Mehl. Agée de seulement 28 ans, celle-ci lui a parlé du travail d’un ministre d’Etat.

Toute reproduction interdite

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes