La question taïwanaise peut-elle déclencher la Troisième Guerre mondiale?

ANALYSE – L‘Union européenne serait inexorablement rattrapée par un conflit aux lourdes répercussions géopolitiques et économiques.

Pourquoi y a-t-il une escalade des tensions?

Début octobre, plus de 150 avions de l’Armée populaire de libération (APL) ont pénétré dans la zone aérienne de défense (ADIZ) de Taïwan (à ne pas confondre avec l’espace aérien), un nombre record, mettant en alerte les pilotes de l’île. Cette démonstration de force à l’occasion de la fête nationale chinoise, célébrant la victoire de Mao Tsé-toung en 1949, face aux troupes «nationalistes» de Tchang Kaï-chek replié à Taïwan vise à affirmer la détermination du président Xi Jinping à «réunifier» à terme l’ancienne Formose à la «mère patrie», en intimidant sa population et ses militaires. Et à mettre en garde les États-Unis et les pays européens sur les risques d’apporter leur appui à la jeune démocratie taïwanaise.

Le régime communiste considère cette île peuplée de 23 millions d’habitants comme partie intégrale du territoire chinois et rêve d’achever l’œuvre de Mao, qui préparait une invasion de l’île en 1950, avant d’être détourné de son objectif par la guerre de Corée. Mais, la présidente

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes