La Russie élargit son offensive, au moins 198 civils tués … le point sur le conflit ukrainien

Retrouvez les dernières informations concernant la guerre en Ukraine.

– Russie: plus de 3.000 manifestants anti-guerre arrêtés depuis jeudi (ONG)-

Plus de 3.000 personnes ayant manifesté en Russie contre l’invasion de l’Ukraine par Moscou ont été arrêtées en trois jours, a rapporté samedi l’ONG spécialisée OVD-Info.

Depuis le début de l’invasion jeudi, « au moins 3.052 personnes ont été arrêtées », dont 467 samedi, a précisé OVD-Info. Ces manifestations se sont multipliées à travers la Russie en dépit de leur interdiction par les autorités.

– Ukraine: le pape a exprimé sa « profonde douleur » à Zelensky par téléphone-

Le pape François a exprimé sa « profonde douleur pour les événements tragiques » en Ukraine lors d’un entretien téléphonique samedi avec le président Volodymyr Zelensky.

– La guerre dans et autour de Kiev –

Au troisième jour de l’invasion menée par le président russe Vladimir Poutine, de violents combats se déroulent à Kiev, la capitale devenue ville-fantôme où un couvre-feu a été instauré samedi jusqu’à lundi 08H00 (06H00 GMT).

L’armée de terre ukrainienne dit avoir détruit une colonne de cinq véhicules russes, dont un char. Un haut immeuble résidentiel a été touché par un tir de missile, d’après les autorités, qui n’ont pas donné de bilan.

Le métro est à l’arrêt et sert désormais de « refuge » antiaérien aux habitants. Les forces ukrainiennes ont aussi fait état de « violents » combats à 30 km au sud-ouest de la capitale où les Russes « essayent de faire débarquer des parachutistes ».

Volodymyr Zelensky a refusé d’être exfiltré : «J’ai besoin de munitions, pas d’un chauffeur»

– L’armée russe « élargit l’offensive » –

L’armée russe a reçu samedi l’ordre d’élargir son offensive sur l’Ukraine, « dans toutes les directions », a annoncé le ministère de la Défense. Le Kremlin a accusé Kiev d’avoir fait capoter vendredi une trêve en « refusant » des « négociations ». Les médias nationaux russes ont reçu l’ordre de supprimer de leurs contenus toute référence à des civils tués par l’armée russe. Officiellement, Moscou appelle son intervention une « opération militaire spéciale » destinée au « maintien de la paix ».

La Russie a engagé en Ukraine « plus de 50% » de la force qu’elle a massée aux frontières du pays et apparaît « de plus en plus frustrée » par la ferme résistance de l’armée ukrainienne, a affirmé samedi un haut responsable du Pentagone.

– Deux cents civils tués, 115.000 réfugiés en Pologne –

Le gouvernement ukrainien a fait état de 198 civils tués, dont trois enfants, et plus d’un millier de blessés depuis le début de cette invasion. Des dizaines de militaires ont également perdu la vie. La Russie ne donne, elle, aucun bilan sur ses pertes. La Pologne a annoncé que 115.000 Ukrainiens avaient déjà franchi ses frontières pour s’y réfugier.

– Armes et aide occidentales –

« Nous avons tenu bon et repoussons avec succès les attaques ennemies. Les combats continuent dans de nombreuses villes et régions du pays, mais (…) c’est notre armée qui contrôle Kiev et les villes clefs autour de la capitale », a assuré le président ukrainien Volodomyr Zelensky dans une vidéo.

Jurant de rester dans la capitale, il a également affirmé qu' »armes et équipements de nos partenaires sont en route pour l’Ukraine ».

Washington a ainsi annoncé une nouvelle aide militaire de 350 millions de dollars, incluant « de nouveaux moyens militaires défensifs ». La République tchèque va faire don de mitrailleuses, de fusils automatiques et de précision, de pistolets et de munitions. Les Pays-Bas fourniront également des missiles et des équipements militaires.

Armes promises par Berlin: Zelensky appelle Scholz à « continuer comme ça »

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué samedi la décision prise par Berlin de livrer des armes à l’Ukraine qui fait face à une invasion russe, appelant le chancelier allemand Olaf Scholz à « continuer comme ça ».

« L’Allemagne vient d’annoncer la livraison à l’Ukraine de lances grenades antichar et de missiles Stinger. Continuez comme ça, Olaf Scholz ! La coalition anti-guerre en action ! », a déclaré M. Zenelsky sur Twitter.

– Sanctions –

Zelensky a appelé l’Allemagne et la Hongrie à avoir le « courage » d’approuver l’exclusion de la Russie du système interbancaire Swift, examinée par l’Union européenne. Après la France, l’Italie a promis de soutenir une telle sanction.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a dénoncé « l’égoïsme en béton » de certains pays occidentaux, dont l’Allemagne, réclamant des sanctions « écrasantes » contre la Russie.

Un bateau de commerce transportant des véhicules vers Saint-Petersbourg, soupçonné d’appartenir à une entreprise russe visée par les sanctions prises par l’UE, a été dérouté vers Boulogne-sur-Mer (nord-ouest de la France). Moscou a décidé de fermer son espace aérien aux avions liés à la Bulgarie, la Pologne et la République tchèque, après une décision similaire prise par ces trois pays à l’encontre des compagnies russes.

La Roumanie a fermé à son tour samedi son espace aérien aux compagnies aériennes russes et rapatrié son personnel diplomatique de Kiev.

Kiev se bat pour éviter de tomber aux mains des Russes

-Macron convoque un conseil de défense à 17H00-

Le président Emmanuel Macron convoque un conseil de défense « sur la situation en Ukraine » à 17H00, a annoncé l’Elysée samedi matin, alors que les armées russe et ukrainienne s’affrontent dans Kiev.

Le chef de l’Etat a regagné l’Elysée aussitôt après avoir inauguré le Salon de l’Agriculture, où il a promis devant les organisations agricoles la mise en place d’un « plan de résilience » pour faire face aux conséquences durables, notamment économiques, de la guerre en Ukraine.

Avant le Conseil de défense, Emmanuel Macron défend la Moldavie et la Georgie

Retrouvez les dernières informations sur le conflit ukrainien

Toute reproduction interdite

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes