La star du Jura Jean-François Ganevat cède son vignoble à un milliardaire Russe

Jean-François Ganevat, élu vigneron de l’année en 2018 par la Revue des vins de France (RVF)et salué comme «l’un des plus convaincants représentants» des vins «nature», a cédé son domaine de Rotalier (Jura) au milliardaire russe Alexander Pumpyansky. Ce dernier, qui réside à Genève, est déjà propriétaire depuis 2008 du domaine Prieuré Saint-Jean de Bébian, en Languedoc, selon la RVF.

Ce rachat est né d’une prise de conscience Jean-François Ganevat qui souhaitait se concentrer sur le travail de la vigne et se décharger de l’aspect administratif de la conduite du vignoble. Autre raison qui a motivé cette vente : sa volonté de protéger sa famille des droits de successions qui les attendaient en cas de reprise du domaine. S’ajoute aussi la difficulté du métier que le vigneron jurassien ne veut pas imposer à sa succession, peu enclin à la reprise du domaine. En effet, le vigneron a expliqué à la Revue des vins de France qu’il ne pouvait pas céder son domaine à sa fille, qui ne s’intéresse pas à la vigne.

Anne Ganevat, sa sœur, qui occupe le poste de directrice administrative du domaine, a précisé à l’AFP que la vente des 10 hectares du domaine avait été signée début septembre au prix de 48.000 euros l’hectare. Mais le vigneron rassure, il sera toujours présent au domaine, en tant que consultant.

» À LIRE AUSSI : Vendanges 2021 : dans le Jura, une année cauchemardesque

 

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes