la victoire annoncée de Roberta Metsola

La Maltaise, anti-IVG, devrait être élue présidente. Elle serait alors la troisième femme à exercer cette fonction, après Simone Veil et Nicole Fontaine.

Envoyée spéciale à Strasbourg

Curieuse session plénière cette semaine à Strasbourg. Elle a débuté lundi, en toute fin de journée, par un nouvel hommage à David Sassoli, le président social-démocrate du Parlement européen décédé mardi dernier. Emmanuel Macron et plusieurs de ses homologues, dont l’Italien Mario Draghi, étaient présents dans l’hémicycle.

Si sa disparition suscite toujours beaucoup de tristesse et si lui-même s’est accroché dans l’espoir de revenir à Strasbourg pour passer le témoin à son successeur, la page va vite se tourner. Les eurodéputés désigneront ce mardi leur nouveau président. Une échéance prévue de longue date pour ce poste toujours remis en jeu à mi-mandat. Dans l’absolu, il n’y a guère de suspense. Selon les accords passés en juillet 2019 entre les trois plus importants groupes de l’Hémicycle – les chrétiens-démocrates du PPE, les sociaux-démocrates et les libéraux de Renew où siègent les macronistes-, il est prévu que ce «top job» aille d’abord à un social-démocrate…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes