Le Beaujolais nouveau arrive sur les tables

Ce mercredi, à minuit, la fête de Sarmentelles a été lancée à Beaujeu, centre historique du Beaujolais. Cette fête traditionnelle dont le point de départ est la mise en perce du primeur, célèbre la naissance du cru 2021 pendant cinq jours pour la plus grande joie des villageois. Elle rayonne également dans plusieurs villes alentours du Rhône, de Lyon à Tarare. «J’ai été habituée des fêtes du sud-ouest, là j’ai l’impression de m’y retrouver», s’est ainsi exclamée Olivia, une touriste française à Beaujeu, entre défilé de danseurs, fanfare et stands de dégustation. 

Beaujolais nouveau, un bon cru pour l’économie

A lui seul, le Beaujolais nouveau pèse 18 millions de bouteilles, soit 21,5% de la production totale du vignoble beaujolais. Beaujolais, Beaujolais Villages et 10 crus complètent la production. Environ 45% des 135.000 hectolitres de Beaujolais nouveau produits, à 96% des rouges, sont exportés, selon les chiffres 2020 d’Inter Beaujolais. Principaux pays clients: Japon (29 000 hectolitres), Etats-Unis (11 000) et Canada (5900). En l’absence de fête populaire en 2020, «les cavistes s’étaient particulièrement investis», souligne-t-on chez Inter Beaujolais, où on observe «un vrai dynamisme des jeunes générations de vignerons» pour cette opération.

» A LIRE AUSSI : Notre sélection de cinq cuvées pour changer d’avis sur le Beaujolais nouveau 

Quel goût a le millésime 2021 de Beaujolais nouveau ?

«Par rapport à l’année dernière, il y a beaucoup moins de degrés. Ce sont des vins qui vont être un peu plus souples, plus fruités, un peu plus faciles à boire que l’année dernière. L’année dernière, c’étaient des vins de garde. Cette année moins, parce le temps n’était pas avec nous, une petite récolte, on a eu le gel, la grêle, les traitements contre le mildiou, le black-rot…», explique François Béroujon, vigneron à Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais (Rhône). 

Le Figaro Vin avec l’AFP.

La rédaction vous conseille : 
» Ruptures familiales en milieu viticole : Laure Jambon et Camille Lapierre, vigneronnes dans le Beaujolais
» Beaujolais : les ambitions du Château de la Chaize
» De jeunes pousses dans le beaujolai

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes