le boom du vinyle (vidéo) (Namur)

Dans les bacs des disquaires et dans les collections des amateurs de musique, le vinyle connaît un boom depuis quelques années. Mais il vient aussi à manquer.

Relégué au rang d’antiquité de musée face au CD conquérant à la charnière entre les années 80 et 90, le vinyle est aujourd’hui plus tendance que jamais.

Nous avons rencontré une disquaire, à Namur, une des dernières de Wallonie. Elle nous explique ce qui fait l’attrait de cette curieuse galette noire, de ce son si particulier et de ces grandes pochettes bien plus attrayantes que les petits boîtiers des CD.

 » Le vinyle qui reprend, c’est ce qui nous sauve… un peu, nous confie Isabelle Morimont. Ça s’équilibre avec le CD qui diminue. Sauf s’il y a rupture de stock. Là, c’est la catastrophe et ça commence à se faire sentir ».

Ces ruptures de stock, c’est tout le paradoxe de l’industrie musicale aujourd’hui. Après avoir vu s’effondrer ses ventes au début des années 2000 sous les coups de boutoir du tandem MP3-ADSL, voici cette même industrie incapable de suivre la demande quand le public veut racheter de la musique non dématérialisée. C’est un comble, le vinyle est victime de son succès.

L’interview d’Isabelle Morimont, disquaire à Namur, dans notre vidéo en tête de cet article.

Le son incomparable du vinyle en fait son principal attrait.

Jacques Duchateau

Le boom du vinyle, victime de son succès, c’est le dossier de notre supplément Deuzio de ce samedi 8 janvier 2022.

Le vinyle au cœur du Deuzio de ce samedi 8 janvier 2022.

L’Avenir

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes