Le déclin d’un président américain

LETTRE EXCLUSIVE ABONNÉS – Un regard à 360° sur la scène internationale, par Philippe Gélie.

Chers abonnés,

Joe Biden vient de remporter une victoire législative importante avec l’adoption d’un plan de rénovation des infrastructures négocié depuis des mois. Comment se fait-il alors que de nombreux commentateurs outre-Atlantique le décrivent comme un «canard boiteux» abordant «le début de la fin» de son mandat ?

La une de The Economist, 6-12 novembre 2021. The Economist
Le déclin d’un président américain

Victoire. Dans la nuit du 5 au 6 novembre, le Congrès américain a adopté un plan de rénovation des infrastructures qui prévoit plus de 1000 milliards d’investissements dans les ponts, routes, ports, aéroports, réseaux énergétiques et de communication, etc. C’est pratiquement deux fois moins que ce que Joe Biden ambitionnait initialement. Deux sénateurs démocrates élus en terre républicaine –Joe Manchin en Virginie-Occidentale et Kysrten Sinema en Arizona – l’ont obligé à réduire la voilure pour rassurer leur électorat conservateur, soucieux de contenir les impôts et la dette. Mais cela ne semble pas avoir entamé la satisfaction du président : «Enfin, la semaine des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes