Le déjeuner du dimanche de… CarolDuval-Leroy

Au déjeuner, «je me prépare les beaux légumes de Mme Blanes, qui est sur le marché d’Épernay mercredi et samedi matin, avec des œufs de mes poules.»

Transmettre… Ce mot l’escorte depuis qu’elle s’est engagée, en 1991, à la mort de son mari à préserver et développer l’entreprise de champagne Duval-Leroy. Aujourd’hui, ses trois fils sont aux commandes de la marque: parole tenue!

C’est à nouveau l’envie de transmettre qui l’a guidée lorsqu’elle s’est lancée dans l’écriture de Femme de champagne *. Dédiée à ses petits-enfants, cette biographie revient sur une histoire familiale balisée par le courage, le talent, la magie des bulles… Si Carol Duval-Leroy a désormais passé le flambeau à la jeune génération, elle n’en demeure pas moins très active. «Mais je ne fais plus que ce que j’aime!», précise-t-elle. Ses dimanches se déroulent plutôt en solo: promenade dans les bois avec ses chiens, natation, lecture…

Au déjeuner, «je me prépare les beaux légumes de Mme Blanes, qui est sur le marché d’Épernay mercredi et samedi matin, avec des œufs de mes poules. J’aime cuisiner les soufflés, pas si durs à réussir si l’on a un bon four et qu’on ne l’ouvre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 18% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Posts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes